L'approche du conflit d'un point de vue systémique

Les relations entre les membres d’un système peuvent être de nature différente. Elles peuvent se manifester sous forme de conflit. D’un point de vue systémique, le conflit est créé et maintenu par les règles qui organisent les interactions à l’intérieur du système où le conflit apparaît. Ainsi les règles « utilisées » par le système vont permettre que le problème soit entretenu voire amplifié ou au contraire, atténué.

« Je fais la proposition d’un filtre pour détecter des règles qui ont un lien direct avec le maintien du conflit et d’autre part, la réutilisation ou la construction de celles qui permettent le changement ».

En médiation, la famille va devoir créer une nouvelle réalité suite à un divorce, par exemple, car elle va vivre des moments de crise. Les vivre et les dépasser exigera des changements dans la relation, les règles, les rôles et fonctions. Nous comprenons pourquoi en médiation familiale, il est inutile de s’acharner à refaire l’histoire du conflit et d’en déceler son origine. C’est le système interactionnel au moment où il se présente face au médiateur qui est pertinent. Le but de la médiation étant de faire évoluer le mode relationnel de ce système vers un état cible, le mode « altérité ».

Le conflit est un système caractérisé par une interaction symétrique « s’il perd alors je gagne » qui entraîne une escalade de comportements défensifs agressifs. Ces tentatives de solution en surenchère épuisent les protagonistes. Le cercle vicieux et la symétrie des positions des acteurs du conflit participent à la surdité et l’aveuglement de chacun. L’autre est l’ennemi de façon symétrique. Bien que chacun en souffre et dit souhaiter que cela cesse, personne n’est en mesure de réfléchir avec objectivité et de prendre sa part de responsabilité : chacun déclare de concert que l’enfer c’est l’autre.

Arrêter l’escalade en symétrie pour que le système se rééquilibre ou se stabilise sur un nouvel équilibre : C’est le travail de la médiation. L’arrêt des tentatives de solutions inopérantes : c’est le travail de la médiation. Le médiateur vise à rétablir une communication acceptable pour l’émergence d’une solution. Son rôle : rétablir l’impossible dialogue.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *