Mon approche de la médiation familiale d’un point de vue systémique

La médiation se positionne clairement comme une ouverture à la prise en compte de la complexité de l’être humain dans son rapport à lui-même, à l’autre, aux autres et au monde. La famille est un système constitué d’un groupe de personnes. Sa structure est marquée par les rôles et fonctions de chacun, avec des frontières plus ou moins claires.

« Dans mon approche des problématiques des parents, il me faut visualiser leur système familial, et nommer les personnes ressources pour comprendre les liens établis et les solutions déjà en place à ne pas toucher. L’ensemble des personnes, les plus impliqués dans le problème, seront sollicités puisque les interventions portent essentiellement sur les interactions et la fonction que le comportement à chacun développe à l’intérieur de l’organisation groupale.

Dans le contexte de la médiation familiale ces acteurs sont les membres du couple parental et leurs enfants. Toutefois, lorsque d’autres personnes se trouvent impliquées dans les situations conflictuelles au point de restreindre la capacité décisionnelle des parents, elles peuvent être invitées à participer à une ou deux séances de travail dans l’objectif de rendre plus autonome le parent qui ne l’est pas assez. Il s’agit le plus souvent des grands-parents ou des nouveaux partenaires des parents. Sur le plan méthodologique, le dispositif de médiation opère un découpage dans la sphère relationnelle des personnes. Il va par exemple réunir une belle-mère et sa belle-fille, des frères et des sœurs, des parents et leurs enfants, des grands-parents et leurs petits-enfants. Les personnes vont effectuer ces allers et retours, entre leurs différents cadres d’appartenance, et nous pourrons découvrir des médiations à tiroirs potentiels. Les médiations intergénérationnelles peuvent demander des préparations préalables afin d’assurer que les personnes sont prêtes à s’individualiser, à accepter l’expression de la différence, à quitter des alliances de couple, sans se mettre en danger ».

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *